QUELLE PLACE LE ROMAN D’ANTICIPATION ACCORDE-T-IL AUX FEMMES ?

Cours de Claudine Ruimi

À la fin du XIXe siècle naît aux États-Unis la dystopie, un récit qui anticipe sur le présent sans être pour autant de la science-fiction. C’est même en cela que les dystopies sont inquiétantes : ce qu’elles racontent pourrait arriver. Or lorsqu’on se plonge dans ces romans captivants, on découvre des mondes où le pouvoir demeure une affaire d’hommes. Et les femmes, que deviennent-elles ?

Quatre ouvrages parmi les plus connus  – Le Meilleur des Mondes d’A. Huxley, Farenheit 451 de R. Bradbury, Ravage de R. Barjavel, La servante écarlate de M. Atwood  – évoquent cette épineuse question. Mais ce qui est indéniable, c’est que malgré leurs nombreuses différences, les sociétés futuristes sont capables de s’accorder sur un point : les femmes doivent être belles et se taire.

Les mardis 3, 10, 17, 24  mars 2020

De 14 h à 16 h

En partenariat avec le Club Agir de la Mairie et la bibliothèque  François Rabelais.

Dans l’amphithéâtre de la médiathèque François Rabelais de Gennevilliers.

Date de l'événement mardi 17 mars 2020 14:00
Date de fin mardi 17 mars 2020 16:00